Présentation du projet

INTÉGRER LES ENJEUX CLIMAT-ÉNERGIE DANS LES FORMATIONS DU GROUPE INSA

 

Le Groupe INSA, qui forme chaque année près de 17 000 élèves-ingénieurs, s’associe au think tank The Shift Project pour intégrer dans ses enseignements la problématique climat-énergie. Le travail entamé en cette rentrée 2020 doit donner lieu à des premières transformations de la formation dès septembre 2021.

 

Seule une nation informée et formée peut réussir à atténuer l'impact du changement climatique et préparer la France aux bouleversements écologiques à venir. Décarboner l'économie requiert des compétences dans tous les secteurs et pour tous les métiers. La demande est forte chez les étudiants et lycéens. Leur mobilisation, massive et inédite, appelle à une réponse académique profonde.

 

UN BESOIN DE RÉPONSE ACADÉMIQUE PROFONDE

À l’heure actuelle, l'offre est largement insuffisante, avec seulement 11 % des formations qui abordent actuellement les enjeux climat-énergie de manière obligatoire, selon le rapport du Shift Project « Mobiliser l’enseignement supérieur pour le climat » (mars 2019). Pourtant, tous les étudiants doivent y être formés, bien que de manière différenciée, dans toutes les disciplines, et notamment les ingénieurs, qui seront la cheville ouvrière de la transition écologique et énergétique.

Pour Bertrand Raquet, président du Groupe INSA, « la raréfaction des ressources disponibles, l’effondrement de la biodiversité, les changements climatiques en cours, associés notamment à la problématique de l’énergie, les conséquences environnementales et sociétales des technologies actuellement développées, sont autant d’enjeux que l’ingénieur du XXIe siècle doit intégrer dans ses décisions, à la fois d’ordre technique et éthique. »

 

LE PROJET CLIMATSUP INSA, UN CAS D’ÉTUDES POUR THE SHIFT PROJECT

Dans ce contexte, le Groupe INSA s’associe au think tank The Shift Project pour initier un travail d’intégration de la problématique climat-énergie dans ses enseignements sur l’ensemble du parcours de formation.

Une vision prospective des enjeux environnementaux, telle que celle initiée par le Groupe INSA depuis 2019, met en évidence le fait que les métiers d’avenir devront intégrer ces compétences, qui seront recherchées.

Le but de cette démarche est donc triple :

  1. Former des ingénieurs conscients, capables de comprendre et d’analyser la complexité croissante du monde
    dans lequel ils évoluent professionnellement ;
  2. Répondre à la demande de sens grandissante de la part des étudiants tant dans leur formation que dans leur
    future carrière professionnelle ;
  3. Répondre aux besoins de compétences actuels et à venir des organisations à opérer efficacement leur propre transition énergétique et écologique.

 

Le think tank The Shift Project souhaite accompagner le Groupe INSA à se constituer comme cas d’étude de la manière dont un groupement d’établissements peut mener ce chantier ambitieux, en collaboration avec le corps enseignant et enseignant-chercheur, dans une démarche d’ouverture aux bonnes pratiques et en s’attachant à préserver toujours la rigueur scientifique.

 

Vous souhaitez participer à mettre en place les ambitions de ClimatSup au sein de l'INSA Toulouse ?

  • Si vous êtes membre de la communauté INSA (enseignant.e.s, personnel.le.s, étudiant.e.s ou alumni) : rendez-vous dans l'espace de réflexion et l'espace de travail pour contribuer aux avancées de l'établissement.
  • Si vous êtes externe : un onglet est ouvert à la réception de vos contributions (conseils, idées, partage d'expérience etc.).